Randonner dans le Var...

La réserve de Fondurane

Le long du marais...

 

Lac de St Cassien à Fondurane

 

Colverts

 

D'origine artificielle, le marais de Fondurane représente l'une des rares zones humides non littorale de la partie orientale du Var. Au sein de cette petite zone humide coexistent roselières, ripisylves, vasières, prairies humides et surfaces en eau libre témoignant d'une grande diversité de milieux.
Les forêts des vallons frais voisins sont constituées de frêne, charme, ormeau, noisetier, tilleul, et de toutes les espèces de chênes du Var. Les fougères abondent. Des pins d'Alep et des pins maritimes croissent dans les zones plus arides, non loin des marais.

De nombreuses espèces d'oiseaux, nicheuses, de passage ou hivernantes peuvent être observées : grèbe, blongios, colvert, râle d'eau, etc...
La cistude est une tortue aquatique indigène. Elle est en concurrence avec la tortue de Floride et la chélidre serpentine, tortues invasives, agressives, qui posent le problème du lacher d'animaux exotiques dans la nature.

Dénivellation : 140 m

Durée : 3h 30

Lieu de départ :
Parking de la Réserve


Localisation : Centre Var
Lac de Saint Cassien

Sortir de l'autoroute aux Adrets.
Suivre la D37, et, après avoir franchi le lac de Saint Cassien au pont de Pré Claou, prendre la première route sur la gauche, direction Fondurane. Prendre après la base nautique et la plage de l'Américain, la route au carrefour en épingle à cheveu conduisant au lac de St Cassien.
Stationner au parking de la réserve .

Ne pas oublier les paires de jumelles !

Voir la carte IGN

 

Equipement muséographique

 

Poste d'observation

 

Du parking poursuivre vers le Biançon, franchir le pont.

Suivre la route puis, sur la gauche, la piste de la DFCI portant le panneau St Cassien qu'emprunte le GR. Elle fait un lacet dans le vallon de la Carpenée, saute un ruisseau et arrive à la forêt de Fondurane.

Le sentier de découverte prend sur la gauche, dans un virage. Le départ n'est pas indiqué mais une barrière en marque le début. Le silence est recommandé : le site est en effet un observatoire ornithologique. Le sentier de découverte est aménagé avec des panneaux de présentation. Il conduit à différents points d'observation.

Revenir sur ses pas et reprendre le GR 49 que l'on suit jusqu'à la piste orientée nord ouest située sous la colline de la Verrerie qu'il convient de monter. La chemin suit alors la crête. Laisser à droite le chemin du Laquet, prendre le sentier qui suit, dans le virage en épingle à cheveux à la cote 309. Il ramène au GR 49 en suivant une crête offrant également une magnifique perspective sur le lac.

Remettre alors ses pas dans ses pas, en sens contraire ...

A l'affût...

Voir photos

 Cette réserve biologique couvre 43 hectares. Elle est la propriété d'EDF et est protégée depuis 1988.

175 espèces d'oiseaux sont recensées. Le site est géré par le Conservatoire d'étude des écosystèmes de Provence Alpes du Sud et permet l'observation en toute saison d'espèces parmi les plus menacées : colvert, sarcelle, héron cendré, chevalier, busard des roseaux....

Retour page précédente