Randonner dans le Var...

GR 99

De Toulon au Verdon...première partie.

Au dessus du Revest, la rade de Toulon au loin

Siou Blanc, les roches comme des moines blancs figés...

Siou Blanc, les plantations de l'ONF : la végétation change..

 

Signe, le café à proximité de la Mairie : la patronne ignore d'où part le GR vers Mazaugues... elle n'est pas la seule, visiblement le GR n'est pas la préoccupation des gens du lieu... ils auraient même tendance à vouloir le faire disparaitre... et cela se confirme, au delà de Signes aucun balisage n'est entretenu ! tu rejoins enfin la piste de La Verguine, et, passé le col, débouche sur le plateau d'Agnis : la végétion devient moins aride, quelques pâtures, de grands arbres, l'endroit est agréable. Le chemin descend ainsi vers la forêt de Mazaugues le long du Vallon de Tuya.

Du Mourié d'Agnis, vue sur la Taoule

 

Mardi 9 octobre, de gros orages traversent le Var...mais au matin, mercredi, le ciel est dégagé : départ Le Revest 8h20. Direction le Verdon en suivant le GR 99.

Sur la droite tu laisses, au milieu de grands arbres, une grande demeure qui domine le Revest. Une plaque indique que de Lattre de Tassigny, à la tête de son régiment de tirailleurs algériens, fit la jonction avec les troupes de la résistance du Var dans cette maison. Et décida la libération de Toulon.

La carrière est au desssus de toi. Le crissement des chenilles sur la roche te ramène à la libération : tu imagines un tank là, à la maneuvre...

Le sentier suit un ancien chemin muletier, la roche porte en quelques rares endroits la trace du roulage des chariots. Ses empreintes sont visibles sur les seules parties amont du chemin; les parties aval ont été détruites par l'érosion : plus de 40 cm emportés! La pente a favorisé ravinement et excavation.

Tu es sur la crête, le Mont Caume à gauche, Roca Troca à ta droite, blanc de cailloux, quasi pelé. La rade de Toulon est visible entre Faron et Baou des Quatre Aures. Au col débute le plateau de Siou Blanc. La chênaie est basse. Un chasseur te dépasse dans un Lada, des cages à appelants sont empilées à l'arrière. Un camion forestier, sans train arrière, rouille, abandonné au croisement de pistes. Tu traverses plusieurs coupes. Les rochers de Siou Blanc se dressent comme des moines figés...De minuscules dépressions tapissées d'herbes vertes et tendres bordent le chemin. Elles constitueraient des lieux rêvés pour bivouacs .

 

Tu coupes la route forestière, traverses les plantations de l'ONF, direction l'abri de Siou Blanc.

11 heures : fromage et figatelli...

Siou Blanc, l'abri...la pose repas

Puis direction Nord et Ouest : le GR suit la ligne des crêtes, contourne la ferme de la Limate et plonge vers Signe. Raide, non entretenu, le sentier est barré en de multiples endroits par des arbres ou branches tombés.

Les crêtes...Mazaugues quelque part en bas, la montagne de la Loube au fonds

Là tu perds le tracé du GR et prends une piste nord parallèle à une ligne à haute tension et te retrouves sur la crête...au lieu dit le Mourié d'Agnis, au dessus de la bastide de Taillane et des ruines de la Taoule posées au milieu de prés...vue magnifique de la Sainte Baume, la Loube...

Tu suis le tracé jaune, contournes le champ de La Croix et te diriges vers La Venelle, le long de la piste forestière. Tu es à 6 kms de Mazaugues. Dans la boue du chemin, les marques de sabots de sangliers pullulent...Dans la courbe de Bagatelle, une source, un réservoir bâti... une restanque, un espace dégagé au milieu d'un cercle de chanterelles... il est 19h30 fourbu tu t'arrêtes, montes la tente, te douches, et prépares le repas...

Jusqu'à 10h du soir ce ne sera que pépiements, hullulements, chuintements, caquettements et autres cris d'oiseaux ! quelle idée de poser le sac à coté d'une source ! Où les sangliers viendront boire à 4 h du matin !!

Bagatelle : le bivouac près de la source aux oiseaux et sangliers...

De Mazaugues au Caramy, le chemin traverse les terres de beauxite...:

 

5h30 : bruit de moteur : arrivée des premiers chasseurs ...
7h20 - 9h00 : coups de fusil.
10 h : bar de Mazaugues, lecture de la presse, café.

 

Entre les affleurements calcaires la beauxite demeure dans des poches. Avec la pluie, l'oxyde de fer apporte les couleurs de Lubéron, et ses rouges plus ou moins sombres. La verdure et le calcaire ont un nouveau partenaire.
Au dessus de St Maximin et du Caramy et du pont romain de Cassède, la chapelle de St Probace

 

Le GR serpente et suit la courbe vers l'Est du Caramy. Une longue descente vers la plaine de St Maximin et Brignoles, vers la vigne.
La chapelle de St Probace domine la vallée.

Chênes et érables commencent à perdre leur premier feuillage

 

13h : pose devant le Mas de Loube. 9h de marche hier, 3h ce matin...

Sur le GR 100 m plus loin, un lapin surgit à tes pieds : plus rapide, il s'esquive dans le talus avant que tu ne puisses le photographier.

Le chemin traverse les vignes. Le raisin chauffé en plein soleil ne désaltère pas.

Pose devant le Mas de la Loube

Le Caramy ou l'heure du bain...

 

Enfin, le Caramy ! tu le passes à gué. L'eau murmure sur le radier et miroite sous le feuillage. La fraicheur invite à la baignade. Un champ de vignes suit le torrent, tu le longes, sous le soleil, et, au premier passage, tu sautes sous les arbres rejoindre eau et fraicheur. Ce sera un bain !

 

Mais à Bras, tu arrêtes : 70 kms cela suffit !

 

GR 99 : Fin de la 1ère partie

Retour page précédente