Randonnées dans le Var...

De La Londe à Brégançon...

Par le chemin du littoral...

La plage de Pellegrin

La plage de Pellegrin

De La Londe les Maures à la plage de Brégançon dite plage de Cabasson : 2h 30 de marche le long du littoral. Sans dénivellé, avec ombrages et senteurs du maquis.

Le terrain est en effet siliceux et bruyères, cystes, lauriers sauce, arbousiers, bordent le rivage avec cyprès, mimosas, eucalyptus, pins pignons... Plusieurs petits promontoires schisteux indentent la cote ouvrant de magnifiques plages de galets, varech ou sables. Les ruines d'une fortification marquent la moitié du circuit.

Voilà une deuxième rando littorale facile, où alternent plages et frondaisons et multiples lieux de baignade..

Dénivellation : 40 m

Durée : 5h aller retour

Lieu de départ : La Londe


Massif des Maures - Littoral

La Londe : Plage de l'Argentière (Un grand parking gratuit est à disposition).

A partir de la plage, prendre la direction Est en longeant la mer, le sentier balisé en jaune débute au ras des flots...si la mer est grosse ou haute, marcher en haut du premier promontoire... direction la plage de Pellegrin.

 

Voir la carte IGN

La vigne n'est jamais loin

A 20m de la dune littorale, les racines des vignes puisent dans la bulle des eaux descendues des Maures que bloque le barrage des eaux salées.

balisé en jaune

 

Voir photos

Passé le premier promontoire fermant la plage de l'Argentière, la vue embrasse le cordon de sable de Pellegrin. La vigne borde la plage. Un ruisseau coupe la plage; il vient du lac de Trapan, situé à 3 kms de là, où nous avons vu deux chevreuils, en juillet 2005, longeant paisiblement les berges.

Le deuxième promontoire ouvre la baie de Léoube : Petite, avec une seule construction cachée, elle est en forme de croissant, refermée et ce repliement est renforcé par la présence d'un ilôt boisé à l'ouvert de la baie.

Le troisième promontoire porte la ruine d'une fortification. De là, jolie vue sur Brégançon. Une petite crique de sable aux pieds et la plage de l'Estagnol : pins majestueux et eaux turquoises. Elle aussi refermée sur elle même comme pour mieux protéger et garder ses trésors.

Passés les ilôts de l'Estagnol plusieurs criques de galets, de sables, où de vieux abris à bateaux subsistent encore, conduisent à la plage de Cabasson, au pied du fort de Brégançon.

Plusieurs zones de régénération végétale bordent le sentier. A l'écart des plages elles abritent parfois d'autres espèces, en plus simple appareil, attachées à d'autres "régénérations naturelles"....

Garages à bateaux, débarcadères, roseaux donnent à ces baies ouvertes vers Cabasson des couleurs plus de Provence que de pays des Maures

Le retour s'effectue par le même chemin. Une piste forestière permet par endroit d'écourter le passage des promontoires

A l'aube, la brise marine porte de la terre encore froide de la nuit vers la mer tiède. Les parfums du maquis, les fumées de la côte sont perceptibles loin au large, même par mer plate. C'est un des charmes des brises thermiques : être au large et au coeur des senteurs végétales et humaines du littoral.

Retour page précédente